Face aux boisés œnologiques qui apportent des réponses très précises aux demandes des vinificateurs, la barrique se doit de toujours progresser en précision de définition d’apports.

L’innovation en tonnellerie

Publication de Dominique de Beauregard dans la Revue des Oenologues, juillet 2016

“La passion conduit à l’innovation.

Fournisseurs privilégiés des grands vins et alcools du monde, les tonneliers français ont fortement innové au cours des trente dernières années.

La mise au point de nouveaux produits, barriques, cuves et alternatifs, le perfectionnement de la chauffe, la compréhension des terroirs des forêts, et de nombreux autres points d’amélioration montrent les progrès en tonnellerie débutant par la maîtrise de la qualité. Une profession motivée par l’excellence .”

Retrouvez l’article au complet dans La Revue des Oenologues #158

L’innovation débute par une démarche qualité


Fire-and-Barrel-214x300_f_improf_214x300
Avec l’augmentation du prix des vins, la demande de barriques s’est développée, mais avec de plus en plus d’exigences de qualité. L’assurance qualité avec la certification comme l’HACCP, l’ISO 9001, la traçabilité, les attestations de vieillissement du bois, le respect des forêts avec la norme PEFC, et bien d’autres, ont apporté les preuves que ces tonnelleries sont gérées avec sérieux et raison. Je mets en place ces démarches qualité.

Ces démarches de qualité ont un corollaire très positif : elles favorisent largement les gains de productivité et la créativité. Elles permettent d’améliorer l’image, la qualité perçue. Chez les clients, l’augmentation de leur satisfaction et aussi la diminution du taux d’incidents sont mesurés.
La répétabilité du résultat organoleptique est un défi permanent qui passe par la maîtrise de l’origine des bois, de leur durée de vieillissement sur parc, et enfin la constance de la chauffe de torréfaction. La barrique semble de plus en plus réservée aux cuvées haut-de-gamme.

chene-vinLa prévention des risques

Comme on exporte de plus en plus de barriques dans le monde au-delà des océans, il faut maîtriser les risques, mettre en place des démarches d’assurance qualité, prévenir les pollutions. Organohalogénés, moisis, dessèchement, autant de questions importantes à maîtriser.

L’innovation

BarriqueLes démarches qualité permettent l’innovation. Elle sont le socle organisationnel indispensable. La mise au point de barriques spécifiques peut se faire grâce à la maîtrise et compréhension de nombreux phénomènes : barriques pour cépages fruités ou tanniques, adaptées au degré alcoolique, à la durée d’élevage, au besoin d’oxygène, barriques puissantes ou discrètes, barriques issues de forêts identifiées, bientôt des barriques faites d’une seule espèce de chêne, …